Un gestionnaire de paie est-il bien payé ?

1546

Le gestionnaire de paie est un professionnel qui peut travailler aussi bien au sein du service des ressources humaines d’une entreprise que dans un cabinet d’expertise comptable. Ses missions consistent principalement à recueillir l’ensemble des éléments constitutifs de la rémunération des salariés et à établir des fiches de paie. Le métier de gestionnaire de paie n’est pas aussi facile qu’on peut le penser et nécessite des connaissances aussi bien en comptabilité qu’en ressources humaines. S’il y a bien une chose qui soulève de nombreuses interrogations auprès des personnes qui souhaitent faire carrière dans cette profession, c’est bien la rémunération que perçoit un gestionnaire de paie. Vous êtes également curieux de savoir combien gagne un gestionnaire de paie ? Découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir sur le salaire de ce professionnel.

Le salaire d’un gestionnaire de paie débutant

Le gestionnaire de paie est un professionnel extrêmement demandé sur le marché de l’emploi et les nouveaux diplômés arrivent très souvent à trouver un travail très rapidement. Toutefois, comme dans la majorité des secteurs d’activité, le salaire du gestionnaire de paie dépend avant tout de son expérience. Ainsi, un gestionnaire de paie en début de carrière ne peut absolument pas prétendre au même salaire qu’un gestionnaire de paie ayant 10 ans d’expérience. Comme cela est expliqué sur le site web de Studi, le salaire du gestionnaire de paie débutant peut varier en fonction d’un certain nombre de critères.

A découvrir également : Comment bien faire une recherche d’emploi ?

L’expérience

Comme nous l’avons évoqué, l’expérience est un critère déterminant dans le calcul du salaire. Si vous êtes un gestionnaire de paie nouvellement sorti d’une école, vous pouvez espérer toucher une rémunération comprise entre 1500 et 1800 €. Par contre, si vous êtes un gestionnaire de paie débutant en reconversion professionnelle, vous pouvez prétendre à une rémunération allant de 1800 à 2000 € grâce à votre expérience dans vos postes antérieurs.

La situation géographique

La situation géographique est aussi un critère pouvant influer sur le salaire d’un gestionnaire de paie. Selon l’INSEE, la différence entre un salaire à Paris et un salaire en province est d’environ 25 %.

Lire également : Se former pour changer de carrière : les clés d'une reconversion professionnelle réussie

formation gestionnaire de paie

L’employeur

Tous les employeurs ne paient pas le même salaire. Vous serez sans doute mieux payé si vous travaillez dans une grande entreprise plutôt que dans une PME.

Le niveau d’études

Si vous êtes un gestionnaire de paie débutant, le niveau d’études dont vous disposez peut également avoir un impact sur votre salaire. En effet, une personne ayant un bac +2 ne peut en aucun cas espérer toucher le même salaire qu’une autre personne ayant un bac +5. Un gestionnaire de paie débutant avec un bac +2 peut espérer un salaire d’environ 27 309 € brut par an. Avec un bac +4, il peut percevoir 28 400 € brut par an et avec un bac +5, son salaire annuel peut tourner autour de 29 400 €.

Même s’il est difficile de savoir exactement combien gagne un gestionnaire de paie débutant, il est tout de même possible de faire une estimation en tenant compte de tous ces critères. Ainsi, si vous êtes sans expérience dans le métier, votre salaire annuel brut peut tourner autour de 27 500 €, soit une rémunération nette de 1788 €. Si vous avez une ou deux années d’expérience, votre salaire brut annuel tournera autour de 28 800 €, soit un salaire mensuel net de 1872 €.

Combien gagne un gestionnaire de paie en fin de carrière ?

Une fois que vous aurez commencé à travailler en tant que gestionnaire de paie et que vous aurez accumulé de l’expérience, votre salaire augmentera au fil du temps. Lorsque vous aurez accumulé 5 à 10 années de carrière, vous serez considéré comme un gestionnaire de paie confirmé. Vous pourrez par conséquent espérer percevoir un salaire brut mensuel d’environ 3000 €, soit un salaire net mensuel qui tourne autour de 2350 €.

Après plus de 10 ans de carrière dans le métier, vous serez désormais considéré comme un senior avec la rémunération d’un professionnel pratiquement en fin de carrière. Votre salaire brut annuel tournera autour de 40 000 à 45 000 € brut, soit un salaire mensuel net compris entre 2600 et 2925 €. Il convient de préciser qu’il s’agit uniquement d’une estimation et non de la rémunération exacte que vous toucherez. En effet, les critères précédemment mentionnés peuvent également influencer le salaire d’un gestionnaire de paie dans ce cas.

Un gestionnaire de paie, gagne-t-il mieux en indépendant ou en salarié ?

Il est assez difficile de dire si un gestionnaire de paie gagne mieux sa vie en étant indépendant plutôt qu’en étant salarié ou si c’est le contraire. En effet, le salaire d’un gestionnaire de paie indépendant varie généralement en fonction de sa clientèle et de ses tarifs. Plus sa clientèle est importante et plus ses revenus le seront également. Toutefois, il convient de préciser que le salaire du gestionnaire de paie indépendant n’est pas le même à la fin de chaque mois.

Il peut, en effet, gagner très peu à un mois donné et gagner le double, voire le triple durant le moins suivant. Le salarié a en revanche un accord salarial avec son patron et gagne une somme précise à la fin de chaque mois. On peut donc en déduire que le gestionnaire de paie indépendant peut gagner beaucoup moins ou beaucoup plus (ou la même chose) qu’un gestionnaire de paie salarié à la fin de chaque mois en fonction de la taille de sa clientèle et des tarifs pratiqués.

Salaire gestionnaire de paie

Peut-on être gestionnaire de paie en portage salarial ?

Le portage salarial peut être défini comme étant une relation professionnelle tripartite entre un salarié (le gestionnaire de paie que vous êtes), une société de portage salarial et une entreprise cliente. Dans cette relation, vous êtes porté par l’entreprise de portage salarial et effectuez des prestations pour le compte des sociétés clientes. Vous devrez ainsi signer un contrat de portage avec l’entreprise de portage salarial, et cette dernière, à son tour, signera un contrat commercial avec l’entreprise cliente. L’entreprise de portage salarial sert d’intermédiaire entre les entreprises clientes et le salarié porté que vous êtes.

Elle gère la partie administrative de votre activité et se charge de vous verser une rémunération à la fin de chaque mois. L’entreprise de portage salarial vous aide à développer votre activité tout en vous laissant une totale autonomie dans l’exécution de vos missions. Vous pouvez ainsi être travailleur indépendant tout en conservant votre statut de salarié. Le portage salarial est accessible à de nombreuses professions, dont celle de gestionnaire de paie. Il vous est donc tout à fait possible d’être gestionnaire de paie en portage salarial. Pour ce faire, il vous suffira de trouver une entreprise de portage salarial spécialisée dans votre secteur d’activité et qui propose des conditions de portage salarial extrêmement intéressantes.