Comment devenir facteur ?

179
boite postale

Les avancées technologiques font aujourd’hui que certains métiers sont en voie de disparition. C’est le cas du métier de facteur, mais La Poste, par exemple, diversifie les missions de ses facteurs pour maintenir ce métier. Avez-vous une bonne condition physique ? Ce métier vous intéresse-t-il ? Découvrez la fiche métier du facteur.

Que fait le facteur ?

Le facteur est souvent présenté comme un employé du service de La Poste. Notez toutefois qu’il y a des entreprises concurrentes à La Poste. Elles se spécialisent notamment dans la remise de courriers professionnels et des colis. Celles-là recrutent également des facteurs.

A découvrir également : Comment devenir Data Scientist après 40 ans ?

On voit souvent le facteur comme une personne chargée de la distribution du courrier et de colis aux particuliers et aux entreprises ainsi que de la remise en main propre des recommandées. Précisons aussi que de nos jours, face au recul du courrier, La Poste Groupe a diversifié les missions de ses facteurs. Ils peuvent ainsi s’occuper de la livraison de repas et/ou de médicaments.

Sachez toutefois que ce métier ne se limite pas à la distribution. Le facteur s’occupe également du tri de courriers et de colis et de leur classification en fonction de l’ordre de sa tournée. Lors de cette tournée, le facteur relève également le courrier dans les boîtes aux lettres de la ville pour les déposer au centre de tri postal.

A lire également : Travailler dans l’environnement : quel poste occuper ?

Le facteur peut aussi réaliser certaines opérations financières, notamment l’encaissement de redevances et le paiement des mandats.

Les formations pour devenir facteur

Pour être facteur, il faut avoir un diplôme national du brevet ou un CAP. Cependant, avec tous les candidats qualifiés, votre DNB ne vous permettra pas forcément de décrocher un contrat de travail auprès de La Poste. 

Il serait alors judicieux de suivre une formation avec Formaposte sud est. Vous pouvez alors faire une année pour avoir un CAP distribution d’objets et services à la clientèle.

En tout cas, suite à cette formation en alternance auprès de La Poste Groupe, vous avez plus de chances d’être recruté. Il est également possible de choisir une formation de six mois en contrat de professionnalisation pour avoir une qualification professionnelle.

Même avec un diplôme en poche, on peut très bien vous recaler lors d’un recrutement. En effet, pour devenir facteur, le permis B est souvent exigé. Ceci dit, envisagez de passer l’examen pour avoir un permis de conduire en parallèle avec votre formation.

Les compétences nécessaires pour l’exercice du métier

Contrairement à ce que l’on pense, le facteur commence très tôt sa journée au tri. C’est seulement à la suite de cette tâche qu’il sort. En fonction de la quantité de travail, de son organisation et de sa rapidité, il peut terminer sa journée avant 15h.

Le facteur doit tout de même avoir une bonne condition physique, car il peut être amené à travailler à des horaires décalés. On voit souvent le facteur à pied, mais pour mener à bien sa mission, le facteur peut aussi être amené à réaliser la distribution à vélo ou en voiture.

On a tendance à dire que le métier de facteur est accessible à tout le monde. Si vous n’avez pas une grande rigueur et une bonne autonomie, ce n’est pas un métier fait pour vous. En effet, pour garantir la sécurité des plis et des colis, il faut avoir une grande rigueur. Comme c’est aussi le facteur qui organise sa tournée, l’autonomie est aussi une capacité requise pour l’exercice de ce métier.