Comprendre le personal branding

5

A lire aussi : Est-ce que la CAF peut financer une formation ?

C’ est déjà simplement prendre le bon réflexe pour ne plus apparaître à travers une fonction ou une entreprise (Salut, je suis Fred et je travaille chez YYY).

A découvrir également : Bien choisir son statut juridique en profession libérale

En fait, cette identité ne vous appartient pas… vous devez créer votre propre marque, apprendre à vous valoriser… mais sans vous « vendre », parce que nous ne vous achetons pas, nous faisons appel à vos capacités.

Faire votre image de marque personnelle, c’est mettre en valeur ses qualités, ses réalisations, promouvoir ses activités… et les faire reconnaître.

Vous devez donner une perception positive des deux, créer une image de marque, comme vous le feriez avec un produit, qui a un positionnement dans l’esprit des clients.

L’ image de marque personnelle signifie gérer (et sculpter) son image, et donc sa réputation.

Au départ, cette pratique était particulièrement utile pour les politiciens, les artistes, les entrepreneurs… qui ont une forte l’exposition publique, mais avec l’explosion du Web, « Googuelisation » affecte plus de gens parce que lorsque vous cherchez un expert ou simplement pour en apprendre davantage sur une personne, la première réflexion reste à rechercher sur Internet.

Voici ce que vous trouvez lorsque vous me recherchez sur le web par exemple :

Nous devons donc développer notre réputation, ses forces… et avoir une stratégie.

L’ objectif est d’être reconnu comme experts dans le thème choisi.

Il sera donc facile de se faire virer… à la fois à l’interne et à l’extérieur de votre entreprise…

L’ image de marque personnelle signifie reprendre les techniques des entreprises de marketing et le faire pour elles-mêmes.

Tout d’abord, vous devez déjà commencer à faire une recherche sur son nom sur google pour voir déjà où nous sommes… et voir si les homonymes ne sont pas déjà accroupissant les résultats de Google !

Rappelez-vous qu’il est important d’être présent dès que possible pour créer une image à long terme (et préparer votre référencement sur Google…). Pour cela, il reste un minimum pour acheter votre nom de domaine dans son nom (voir notre article sur la façon d’acheter un nom de domaine ).

Ensuite, vous pourrez passer à votre plan d’action…

Résumé de l’article

  • 1 — Définissez ce que vous voulez faire
  • 2 — Faites connaître en « automatique » via vos profils numériques
  • 3 — Avoir une base de terrain pour diffuser des informations.
  • 4 — Soyez proactif et agissez.
  • 5 — Surveillez votre eReputation
  • En conclusion…

1 — Définition de ce que vous voulez faire

Il faut d’abord apprendre à mieux se connaître avec votre propre diagnostic, mais aussi de demander à des amis, des collègues…

— Quels sont vos domaines d’expertise ?

« Que voulez-vous faire dans la vie future ? »

« Quelles sont vos forces, vos faiblesses, vos passions… ?

— Comment vous voyez-vous dans 5 ans ?

« Qui sont vos références, vos gourous… ?

—…

Vous pouvez éventuellement créer un SWOT qui vous permettra de synthétiser graphiquement vos forces, faiblesses et menaces et opportunités, afin de prendre les bonnes décisions.

Ensuite, vous serez en mesure de savoir quelles compétences proposer (nouvelles ou futures, et comment profiter de cette aura (par exemple : devenir un expert en marketing internet de luxe…).

En ce qui concerne un produit, il est préférable d’être des experts dans un domaine spécifique plutôt que d’essayer d’être la référence sur un thème général (par exemple marketing…).

Bien sûr, comme dans le marketing, votre « positionnement » est une question de « perception », c’est-à-dire comment les autres vous perçoivent (l’image qu’ils ont de vous).

Vous pouvez ensuite créer une perception en mettant en évidence une chose plus qu’une autre (par exemple, créer un blog sur le thème du luxe pour être perçu comme un expert dans ce domaine).

Par exemple, entre un café Starbuck et un café chez Mc Do, vous n’avez pas la même attente et la même perception (d’ailleurs, vous auriez l’idée d’aller commander un café chez Mc Do ?).

Attention, vous pouvez avoir une image différente entre vous dans votre entreprise et l’extérieur de votre entreprise… mais il est de plus en plus difficile de séparer les 2 mondes (tout est connu sur le web).

Attention : marque personnelle, offre des résultats à long terme, pas à court terme…

Il est donc nécessaire donner du temps (plusieurs mois) et avoir une stratégie à long terme et y consacrer du temps (1 à 2 heures par semaine)…

L’ important est de toujours rester authentique, et ne pas mentir…

Conseils :

— Travaillez sur votre USP (voir cet article surla définition du nom de la marque )

— Ne soyez pas survendeurs ou vantonnez, cela nuirait à votre réputation… ( voir notre article sur l’expérience client )

— Apprenez à donner de l’information et de la valeur ajoutée, pas à faire de la publicité ou celle de votre entreprise

— Apprenez à raconter votre voyage en racontant une histoire

Mettez en surbrillance 3 fonctions au maximum… vous ne pouvez pas être des experts dans tout !

—…

outre, vous devez apprendre à vous présenter via un champ (voir cet article sur le champ personnel et En professionnel).

Pour définir votre hauteur, vous devez pouvoir :

— Résumer votre « positionnement » en 2 mots (par exemple : Spécialiste des blogs, Expert en Webalytics…)

— Vos 3 ou 4 compétences principales  : génération de trafic, facilité de communication orale, développement commercial…

— Vos 3 ou 4 traits personnels : à l’aise orale, ouvrier…

— 3 ou 4 histoires en mode narration pour présenter votre voyage, vos projets, vos résultats… (ces histoires doivent vous valoriser, avec un peu d’humour si possible). Par exemple comment vous avez décidé de faire du marketing, comment vous avez réussi à augmenter le trafic de votre site web de 50%…

Pour apprendre à raconter une histoire, voici un article complet sur l’art de raconter des histoires et de l’utiliser .

— 3 ou 4 tests numériques de vos résultats et compétences (article de blog, augmentation des ventes…)

2 — Laissez-vous connaître en « automatique » à travers ses profils numériques

Si vous ne l’avez pas déjà fait, achetez un nom de domaine sur votre prénom et nom, ou plutôt sur les mots-clés de votre thème préféré (moins de 8 €/an).

Vous pouvez utiliser votre nom comme marque de commerce ou utiliser une véritable marque ou un thème que vous souhaitez être reconnu comme un expert.

Voici un certain nombre d’exemples particulièrement réussis :

— Olivier : http://www.leblogducommunicant2-0.com/ — Anthony : http://www.anthonyrochand.fr/ — Isabella : http://www.emarketinglicious.fr/ — Greg : http://www.gregorypouy.fr/ — Fadhila : http://www.blogpersonalbranding.com — Yann : —…

Pour plus d’informations sur la façon d’acheter un nom de domaine et apprendre à créer un blog, voici un article complet.

Donc Optimisez votre profil Viadeo & Linkedin avec ces expressions (voir cet article dédié à Linkedin ), Ouvrez un compte Twitter et Facebook (avec une URL personnalisée). Cette présence minimale devrait vous permettre d’arriver dans les premiers résultats sur votre nom et prénom.

Vous avez également des sites de CV en ligne pour optimiser votre visibilité comme DoyouBuzz.com, Tikeemee.com…

Voici par exemple celle de Valérie Thuillier :

Quelques astuces :

— Ajoutez un profil sur Google Plus, qui sera également utilisé pour afficher votre profil dans les résultats des moteurs de recherche (voir notre article sur leréférencement et Google Plus ).

— Prenez soin de votre photo de profil, demandez à l’un de vos amis qui aime la photo de vous faire une belle photo portrait… Évitez celle sur la pièce d’identité avec photo ou celle en vacances !

— Utilisez le même photo pour tous vos profils de médias sociaux

— Imprimez des cartes de visite à votre nom et non au nom de votre entreprise (voir cet articlesur les cartes de visite )

— Une fois que vous avez votre nom de domaine, utilisez cette adresse e-mail et redirigez vers votre Gmail /Hotmail (Outlook.com) .

— Travaillez votre ascenseur pour apprendre à vous présenter et à vous améliorer (voircet article ).

Cet ascenseur doit expliquer qui vous êtes, la valeur ajoutée que vous apportez, quel est l’objectif de vos services…

— Si vous faites ou apparaissez dans des vidéos, créez un compte sur Youtube, Vimeo et Dailymotion.

— Lors des foires, participez à des conférences, à la fois en tant que présentateur et en posant des questions.

— Automatisez la publication de votre contenu entre votre blog, Twitter, Facebook, Viadeo, Linkedin… avec Zapier.com ou https://dlvrit.com/

—…

3 — Avoir un camp de base pour diffuser l’information.

Ce camp de base est un blog, il vous permettra de centraliser en 1 place votre horloge de l’industrie, votre identité numérique, vos opinions, vos résultats…

Votre blog peut être « personnalisé », ou hébergé sur des plateformes « clés en main » telles que Blogger.com et WordPress.com (l’hébergement sur ce type de plate-forme clé en main peut être une solution pour commencer comment nous expliquons surce lien , mais finalement vous devrez héberger votre blog comme nous l’expliquons dansce article).

Ainsi, vous bénéficiez d’un mot en ligne pour poster vos articles simplement comme vous le feriez avec votre traitement de texte préféré…

Vous devrez définir un certain temps chaque semaine (par exemple 45 minutes chaque dimanche soir), pour créer du contenu pour votre blog et animer votre réseau.

Quelques astuces :

— Mettez à jour votre signature email avec votre blog, votre profil linkedin…

— Publiez un livre blanc, un simple eBook PDF ou un livre broché (en contactant un éditeur), où vous présenterez le meilleur de vos compétences.

Vous pouvez prendre comme exemple nos nombreux eBooks disponiblesgratuitement : « 21 jours pour les blogs comme un professionnel », « 100 conseils pour réussir sur internet « …

— Mettez à jour vos connaissances, que ce soit en lisant des blogs, des livres… ou en conférant des conférences à l’université.

— Ne quittez pas votre blog pour abandonner… si vous ne pouvez pas publier régulièrement, supprimez les dates des articles afin de ne pas montrer que vous ne publiez pas régulièrement.

Pour écrire facilement des articles, il suffit de poster des vidéos, PPT…

— Faire Veillez à ne pas mélanger pro/personnel, cela peut endommager votre image.

— Ne critiquez pas les concurrents de votre entreprise , ils pourraient devenir vos futurs employeurs…

— Devenez votre page « Informations » sur votre blog , et mettez toutes les coupures imprimées dans lesquelles vous apparaîtrez, un bref résumé de votre CV, un lien vers Viadeo & Linkedin

— Passez 1/3 de votre temps à créer du contenu, 1/3 à discuter avec d’autres personnes (et à promouvoir votre contenu)et 1/3 du temps à republier d’autres personnes.

— Si vous avez des photos, PPT, PDF… republiez-les sur Slideshare, Pinterest… comme nous le faisons sur nos comptes, consultez notre article surSlideSHare .

— Ne pas poster des photos trop persos (pro sera arrosé, vacances…)

— Attention à l’orthographe … c’est votre image qui peut en souffrir…

Réservez dès maintenant votre « marque » sur différents médias sociaux, en utilisant par exemple http://namechk.com/

— Pour devenir un expert, vous pouvez publier du contenu : tutoriels, interviews, visualisations, images, rapports de foires et d’événements, nouvelles de l’industrie, nouvelles humoristiques, études…

— Travaillez sur votre page « Bio »/« À propos »/« Contactez-moi » , avec notamment des articles imprimés, des passages dans d’autres blogs… pour affirmer votre expérience.

Un des meilleurs exemples peut être trouvé sur le blog d’Olivier Cimelière  :

— Un blog, Facebook, Twitter… pas un espace pour les conversations privées… Donc pas de politique, de religion… Restez PRO, et dans le doute s’abstenir !

—…

4 — Soyez proactif et agissez.

Si vous voulez ont plus de visibilité, voici les éléments clés :

— Achetez des liens sponsorisés par Adwords sur votre travail (par exemple « Marketing Director Paris »), afin de vous assurer d’être le premier lorsqu’un recruteur effectue cette recherche sur Google. Normalement, cela ne devrait pas coûter cher, et peut payer gros !

— Créez votre réseau en participant à des soirées pro, clubs, barcamps… pour « sentir le marché ».

— Proposez d’écrire des articles à d’autres blogueurs, sites d’information, blogs collaboratifs (Locita…), offrez des déjeuners ou dîners aux influenceurs pour les interviewer sur votre blog…

— Devenir visible sur le Web, par le biais de commentaires de blog ou d’échanges sur Twitter, participation à des forums, questions et réponses et groupes sur Viadeo & Linkedin.

— Animez le réseau en ajoutant vos collègues, collègues… sur Viadeo et Linkedin .

Une bonne idée est pour recommander ces personnes (via une recommandation ou un marquage sur une expérience), afin de reconnecter le contact.

Devenez le centre d’une communauté en connectant différentes personnes et en les améliorant (p. ex. interview, carnaval de blogs, poster des messages d’invités, échanges sur Twitter…).

N’ essayez pas de devenir une « star », mais plutôt essayer de devenir un « connecteur » qui connaît tout le monde au milieu…

— Si vous publiez un commentaire sur un blog ou sur les réseaux sociaux (twitter, facebook…), pas seulement dire « super article »/ » Bravo »/ … mais apportez votre point de vue, un add-on… (vérifiez de toute façon avant que ce que vous dites n’a pas déjà été dit…). Si possible, ajoutez un lien vers un article de votre blog.

Attention, cependant, à la confidentialité de l’information professionnelle que vous pouvez diffuser, et rappelez-vous que vos entreprises peuvent avoir le droit de vérifiez si vous critiquez ou si vous diffusez des informations confidentielles…

5 — Surveillez votre eReputation

Une fois que vous avez une certaine visibilité sur le net, surveillez votre eRecutation (voir cette sélectiond’outils eretputation), comme une simple alerte Google sur votre prénom et votre nom (voirnotre présentation sur Erecutation ).

Vous pouvez également analyser qui visite vos profils sociaux… ce qui vous permettra d’interagir avec eux. Reprenez simplement l’URL de votre profil sur un autre navigateur que celui auquel vous êtes connecté (Internet Explorer…)

:

Conseils professionnels :

— Faites une visite guidée de vos comptes de médias sociaux (blogs, facebook…), et faites un petit nettoyage des éléments qui pourraient être compromettants (par exemple photos de fêtes sur Facebook). Si nécessaire, créez un profil Pro et un Perdu (avec un surnom pour une étanchéité totale).

Voici une infographie sur l’image de marque personnelle

Voici les diapositives d’une conférence que nous avons donnée sur la gestion de l’eReputation :

10 conseils pour gérer votre purge de ConseilSmarketing.fr

— Définissez une horloge sur votre prénom et votre nom, comme une entreprise.

Les fondamentaux de la veille de ConseilSmarketing.fr

— Ne pas copier (ou pas approprié) le contenu d’autres personnes, où dans ce cas les citer ou leur demander la permission…

Ce qui est écrit sur Google, est souvent écrit pendant des décennies, il en va de même pour la prévention… Et si cela ne suffit pas, alors commencez une opération pour nettoyer votre ereputation (voir notre article « Comment nettoyer une mauvaise réputation « )…

Ligne de fond…

L’ évolution de l’actuel contexte économique, nécessitera de plus en plus de différenciation, de mettre à jour ses connaissances, de maintenir une forte « employabilité »…

Dans ce contexte, il devient de plus en plus essentiel de créer votre propre marque pour sortir de la foule, surtout sur le Web.

En fait à l’avenir, la carte de visite sera remplacée par le profil Linkedin & Viadeo, votre CV de votre blog…

Surtout n’attendez pas et commencez à créer votre propre blog maintenant, sinon d’autres le feront devant vous, et plus vous attendez, plus la concurrence sera difficile !

Et si vous voulez de l’aide, commandezimmédiatement notre vidéo de formation « Blog Like a Pro » .

5 / 5 ( 3 vœux )